© Philippe Fraysseix

Modernisation des gares, rénovation des lignes, achat de trains modernes, définition de la desserte et politique tarifaire : depuis 2002, la Région Bretagne investit pour rendre l’offre TER toujours plus performante et attractive.

Pour connaitre les horaires et tarifs du réseau TER Bretagne et acheter votre billet en ligne, rendez-vous sur : www.ter.sncf.com/bretagne

 


Korrigo, la carte bretonne des déplacements

© Philippe Fraysseix

KorriGo facilite l’utilisation des transports collectifs en Bretagne en proposant une carte unique utilisable sur 7 réseaux de transports. En plus, elle s’étend désormais à de nouveaux services (piscine, bibliothèques…). Sur ce support unique, il est possible de charger des titres de transports des réseaux TER, Illenoo (cars du département d’Ille-et-Vilaine), et des réseaux urbains de Rennes, Lorient, Quimper, Brest et Saint-Brieuc.

La carte KorriGo donne également accès à des avantages réservés aux abonnés TER :

  • Des places de parking réservées aux abonné TER en gares de Guingamp et Morlaix. L’inscription est gratuite et se fait via Contact’TER, et l’accès au parking se fait ensuite avec la carte KorriGo
  • Des parking vélo sécurisés (gares de Vannes, Montfort, Messac et Janzé) avec contrôle d’accès KorriGo. L’inscription est gratuite et se fait via Contact’TER.
  • Un rechargement de la carte sur internet via le lecteur Korrigo (valable pour tous vos titres de transports : abonnements, tarif moins de 26, prix ronds…)

Vous pouvez demander votre carte KorriGo en ligne  ou vous rendre dans la gare la plus proche de chez vous.

 


Bretagne Grande Vitesse : rapprocher la Bretagne et les Bretons

© Philippe Fraysseix

En juillet 2017, la mise en service de la Ligne à Grande Vitesse entre Le Mans et Rennes a marqué la concrétisation du projet Bretagne Grande Vitesse (BGV), porté depuis plus de 25 ans par les acteurs bretons. Grâce à cette nouvelle infrastructure, Rennes est désormais à 1h25 de la capitale, la pointe finistérienne à 3h30.

Bretagne Grande Vitesse, c’est aussi la modernisation des principales gares de Bretagne, des travaux sur les lignes Rennes – Brest et Rennes – Quimper, l’augmentation et la refonte de l’offre de transport TGV, TER et lignes routières régionales. L’objectif : que l’ensemble de la Bretagne bénéficie des effets de la grande vitesse.

En savoir plus sur Bretagne Grande Vitesse

 


Des trains et cars TER qualitatifs et accessibles

© Philippe Fraysseix

Depuis la prise de compétence du transport régional en 2002, le TER Bretagne a vu sa fréquentation presque doubler (10,5 millions de voyages en 2015). Pour répondre à ce défi de croissance, la modernisation du parc de matériel roulant est un levier essentiel afin de développer l’offre et garantir un service fiable, accessible et de qualité.

 

Un parc modernisé pour un réseau régional de qualité. Depuis 2002, plusieurs séquences d’acquisition de matériel neuf ont permis de rajeunir le parc ferroviaire et de développer le service. Depuis 2010, 26 rames du nouveau train TER à deux niveaux « Régio 2N » sont progressivement mis en circulation sur le réseau TER Bretagne. Elles permettent de remplacer le matériel ancien et de faire face à la croissance du trafic.

Grâce à ces investissements s’élevant à 515 millions d’euros, la moyenne d’âge du parc a fortement diminué : elle est passée de 23 ans en 2002 à 14,3 en 2015. Elle passera à 7.5 ans fin 2019. A compter de mi-2018, 100% des places assises du parc seront dans du matériel neuf ou récent. La capacité en places assises sera de 21 874 places fin 2019, ce qui représente une hausse de 39% en 5 ans.

Une même dynamique a été mise en place pour les lignes routières avec des cars modernes et accessibles offrant de nouveaux services : wifi gratuit à bord, smartpress, terminal de paiement par carte bancaire

Un parc accessible à tous. L’ensemble des nouveaux trains et cars offre un bon niveau d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite : plancher bas, place UFR, bouton d’appel, signalétique adaptée. Ces investissements se font parallèlement aux travaux de mise en accessibilité réalisés dans les gares afin d’offrir un accès en pleine autonomie au réseau de transport.

 


Vélo + train, pour une bonne complémentarité

© Charles Crié

Le succès grandissant du vélo en fait un mode complémentaire des transports en commun et notamment du train. De nombreux voyageurs l’utilisent en complément du TER pour effectuer les premiers et/ou les derniers kilomètres. L’embarquement des vélos peut cependant s’avérer contraignant aux heures de pointe par manque de place dans les trains.

Répondre à l’augmentation de la fréquentation tout en développant l’usage vélo+train. Face au problème de surcharge récurrent et afin de garantir des conditions de voyages optimales pour le plus grand nombre, la priorité a été donnée à l’augmentation du nombre de places assises. Ce choix se fait parfois au détriment des emplacements vélos. En parallèle, le Conseil régional a fait le choix d’investir afin de proposer d’autres façons d’associer vélo et TER pour son voyage. Des abris sont ainsi déployés en gare afin que les usagers puissent laisser leur vélo dans un espace suffisamment dimensionné et couvert, voire sécurisé.

Expérimenter de nouvelles complémentarités. Une expérimentation a également été menée en 2015 pour tester des solutions de mobilité innovantes : trottinette, trottinette électrique, vélo pliant et vélo pliant à assistance électrique. La grande majorité des testeurs a été convaincue que ces modes de transport sont une bonne solution pour répondre à leurs besoins. Le coût d’acquisition du matériel demeure cependant un frein important à la généralisation de leur utilisation, et une réflexion est en cours sur les modalités d’accompagnement et de développement de ces nouvelles pratiques.

 


Des tarifs solidaires pour la mobilité de tous

© L’Oeil de Paco

Dès 2007, le Conseil régional a mis en place des tarifs régionaux sur son réseau de transport. Les enjeux sont ambitieux : permettre à tous d’accéder au transport public et développer massivement et durablement son usage.

Plusieurs dispositifs subventionnés à hauteur de 75% du prix réel par le Conseil régional ont été mis en place afin de rendre accessible à tous les transports régionaux :

  • Des abonnements pour les voyageurs réguliers (UZUEL).
  • Des tarifs solidaires à destination des personnes en situation précaire, des demandeurs d’emplois et des apprentis (Carte ACTUEL).

Des billets à tarifs préférentiels pour les voyageurs occasionnels, les familles (gratuité pour les moins de 12 ans) et les jeunes ont également été mis en place depuis 2013. Les tarifs PRIX RONDS proposent un tarif forfaitaire selon la distance parcourue (5€, 10€, 18€, 28€) et permettent d’obtenir jusqu’à -65% de réduction sur l’ensemble du réseau breton.

Pour les excursions de fin de semaine, les PETITS PRIX RONDS offrent un aller-retour au prix de l’aller sur l’ensemble des trains le samedi. Cette offre est également valable le reste de la semaine sur les trains signalés en vert sur les fiches horaires (1 train sur 5).

Au total, un voyageur sur le réseau régional paie en moyenne un tiers du coût réel de son transport. Cette part est même ramenée à 10 % pour les abonnés. Le coût restant est intégralement subventionné par le Conseil régional.

Retrouvez ici tous les tarifs du TER Bretagne